Écritures en Vitrine

Flyer-Vitrines-WEB_1Écritures en Vitrine
du 9 au 26 octobre 2015
diffusion d’art vidéo numérique dans des vitrines de commerçants
projections en continu

L’écriture vue par des artistes vidéastes, avec poésie, intimité, modernité et engagement.

1 – Maxime Chamoux et Sylvain Gouverneur, Ploup – Expliquer le hashtag, 2015, 3’
Ploup est une fiction courte humoristique entièrement constituée de conversations par chat.
Intriguée par cet étrange symbole qu’elle distingue un peu partout, Corinne Vasseur, mère au foyer pas exactement digital native, demande à sa fille missgrims de lui expliquer la signification du hashtag.
Coprodroduction la Blogothèque avec le Pôle web Arte
Comptes twitter des réalisateurs : @Citamodul et @Pharaon2Winter
Lieu de présentation : Coupe N’Shop – 9 rue de l’Hôtel de Ville

2 – Jean Daviot, Écriture de soleil, 2004, 5’12’’
Jean Daviot se sert d’une caméra vidéo comme d’un stylo pour réaliser Écriture de soleil. En écrivant sur le ciel directement avec à la main, la caméra vidéo tournant au ralenti, Jean Daviot capte la lumière et la dépose sur le support. Cette écriture est comme une danse dans le vide mais aussi la projection du réel des hommes vers ce cosmos inaccessible.
www.daviot.net
Lieu de présentation : L’Atelier de Coiffure – 4 place du Forum

3 – Zineb Sedira, Autobiographical Patterns, 1996, 9’30’’
Dans Autobiographical Patterns, l’artiste fait le choix de fragmenter son corps en ne montrant que sa main posée sur un fond blanc. En silence, elle écrit de manière rapide et obsessionnelle, sur sa main son autobiographie en français, en arabe et en anglais. Elle raconte son histoire personnelle, de sa naissance en France jusqu’à son installation à Londres. Le processus d’écriture donne à l’artiste la possibilité d’écrire sa propre fiction identitaire.
www.zinebsedira.com
Lieu de présentation : La Parfumerie Arlésienne – 26, rue de la Liberté

4 – Guillaume Baychelier, The Hive, 2010-2015, 8’26’’
The Hive, « La Ruche », articule à intervalles réguliers trois séquences distinctes : des cartons noirs empruntés au cinéma muet, des motifs rappelant les cellules ouvragées par les abeilles au cœur des ruches, enfin, des séquences filmées du texte d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Le célèbre auteur offre la possibilité d’une pensée « autre » des contes dans lesquels l’animal sait se montrer plus habile penseur que l’homme.
www.baychelier.net
Lieu de présentation : Au Brin de Thym – 22 Rue du Dr Fanton

5 – Jeff Guess, Disambiguation, 2004-2011. Installation en temps réel.
Disambiguation est un environnement 3D programmé au sein duquel des processus sémantiques complexes sont expérimentés en temps réel. Une multitude de dépêches d’informations les plus récentes forment un espace textuel en mouvement, un vaste système de signes circonscrit par des règles formelles et algorithmiques.
www.guess.fr
Lieu de présentation : Librairie Actes Sud – rue du Docteur Fanton

Parcours commenté
Vendredi 9 octobre à 18h, en présence des artistes, au départ de la salle Henri Comte, 28 rue de l’Hôtel de ville.

Vote du public
Votez pour l’une de ces vidéos d’artistes dans l’urne située salle Henri Comte, espace d’accueil et d’information – 30 rue de l’Hôtel de Ville, entre le 10 et 26 octobre, de 12h à 19h.

Commissariat : Maud Calmé
Installation dans les vitrines : Association La Nouvelle Chair
Sur une idée de la ville d’Arles
Avec l’aimable participation des commerçants : Coupe N’Shop, L’Atelier de Coiffure, Au Brin de Thym, La Parfumerie Arlésienne et la librairie Actes Sud et de l’association T’es iN T’es Bat (www.tntb.net)

Flyer spécifique à ce parcours disponible à l’espace accueil et information – 30 rue de l’Hôtel de Ville, entre le 10 et 26 octobre, de 12h à 19h.

Flyer-Vitrines-WEB_2Flyer-Vitrines-WEB_3Flyer-Vitrines-WEB_4